Les zines en vente sur le shop

Avec Johan Massez au scénario, 3 zines de 12 pages pour 5€.

Thomas Cadène and the SEO google magic

L’autre jour j’ai fait un truc qu’on fait tous (même Arnaud Fleurent-Didier), j’ai cherché mon nom dans google. En fait j’ai cherché mon nom dans google image et j’ai une bonne excuse puisque je viens de rafraichir mon site. Je souhaitais voir à quelle vitesse le moteur de recherche allait prendre certains changements en compte, bon de toute façon, je n’ai pas à me justifier.

Donc me voilà à chercher mon nom dans google, et là, paf, en 6e position je tombe sur une photo de Thomas Cadène. A la limite, nos noms étant compromis dans une entreprise de navigation à vue, rien d’étonnant à cela. Les amalgames sont toujours possibles. Sauf que cette photo pointe sur mon site, sur une page en particulier qui ne contient pas (et ne contiendra jamais soyez en sûr) la photo de Thomas Cadène. L’article en question s’appelle beau gosse, une référence à un épisode de bdnovela bien connu, mais pas à Thomas Cadène (avec tout le respect que je lui doit). Que c’est-il donc passé dans le cloud google ?

Options

1. Google tente de tisser des liens entre les gens, se base sur nos historiques de navigation – qu’il enregistre à notre insu tout le monde le sait – et cherche de nouvelles façons d’attirer notre attention en semblant proposer des résultats de recherche pertinents, mais en fait c’est souvent n’importe quoi.

2. Google est faillible, c’est juste un gros bug. Oui c’est dur à entendre, il est comme nous.

3. Thomas Cadène fait partie des anonymous et il passe ses journées à hacker google avec ses potes des autres gens. Mais pourquoi s’en prend-il à moi ?!

4. Thomas Cadène est l’enfant caché de Larry Page et Sergey Brin. C’est moche de cacher son enfant, pour se rattraper ils le glissent un peu partout sur le net.

Bon, si quelqu’un a une explication tangible ou si vous aussi vous tapez votre nom dans google (ça je ne tiens pas à le savoir) mais qu’en plus la photo de votre patron apparait là où il ne faut pas, je serais curieux d’avoir des retours.

En tout cas, grâce à cet article j’espère me placer à l’avenir en bonne position pour toute requête se portant sur Thomas Cadène. Manquerait plus que d’autres lecteurs fassent référence à cet article par un lien "Thomas Cadène" pour avoir LA nouvelle google bomb de la blogosphère bd.